VELORUTION

C’est Un défilé en ville et à vélo, pacifique et convivial, qui mobilise un maximum de cyclistes pour faire prendre conscience à nos concitoyen·nes et à nos élu·es que le vélo est un mode de déplacement utile, nécessaire et incontournable en ville.

La vélorution (mot-valise mêlant vélo et révolution) est un mouvement dont l’un des buts est de promouvoir l’utilisation des moyens de transports personnels non polluants (bicyclette, patin à roulettes, planche à roulettes). Il dénonce en même temps la société de l’automobile. Le terme Vélorution est utilisé pour désigner un concept ; mais en France il peut également désigner une association ou une manifestation de cyclistes (également dénommée masse critique).
La paternité du terme est souvent attribuée à André Dupont, qui fait sa campagne en tant que non-candidat à l’élection présidentielle de 1974.

 A bicyclette, « Je suis un cyclodidacte, la vélorution est en marche ».

Sur le territoire d’action de Roue Libre, les valeurs et les objectifs de la Vélorution se caractérisent par une balade conviviale ouverte à tous les cyclistes, dans le but de reprendre des revendications communes avec le cyclisme urbain : code de la rue, réaménagement de l’espace public, prise en compte du vélo à tous les niveaux…

Manifestation internationale :

Une fois par an est organisée une manifestation internationale, regroupant les cyclistes locaux et les vélorutionnaires d’ailleurs. Elle est appelée la Vélorution Universelle et a eu lieu dans les villes suivantes :  Paris en 2010 et 2011, Concarneau en 2012, Marseille en 2013, Grenoble en 2014,  Bruxelles en 2015, Toulouse en 2016, Nancy-Maxéville en 2017, Nevers en 2018 et Tours en 2019.

Manifestation à Chambéry :

Elle a lieu 2 fois par an.