Enquête publique du PLUi HD. Rapport du commissaire enqueteur

En 2019, vous avez été nombreuses-x à contribuer à l’enquête publique sur le document d’urbanisme qu’est le PLUi HD. Sur 1300 contributions, près de 15% concernaient le vélo.

Concernant les modes de déplacement doux, dans le rapport du commissaire enquêteur il est mentionné :

La commission constate que les attentes face aux modes doux sont très fortes. Le vélo a un potentiel de développement important, de surcroît, le « nouveau » mode électrique permet des trajets plus longs et un accès à une population plus large, la sécurité des trajets est un moteur de son développement. GC [Grand Chambéry NDLR] a élaboré un schéma directeur cyclable ambitieux et détaillé avec la volonté de résoudre les points noirs, faciliter et sécuriser les trajets. L’absence de calendrier et de chiffrage ternit l’ambition affichée même si GC a donné dans le mémoire en réponse un montant de 500K€/ an pour les aménagements cyclables.

La commission regrette que ces informations (avec une évolution des budgets dans le temps) n’aient pas été fournies pour l’enquête.

La disponibilité de parkings sur la voie publique et de locaux adaptés dans les résidences sont une demande récurrente. Un réel développement du mode vélo nécessite une sécurisation des parkings et des locaux, le vol de cycles est, en effet, extrêmement répandu. Alors qu’une famille peut ne disposer que d’un ou deux véhicules, elle a besoin de 2, 3 ou 4 vélos. Des associations telle que la FNUB ou Roue Libre ont travaillé sur le sujet et peuvent être des partenaires utiles à associer aux réflexions.

L’accroissement des zones 20 et 30 est favorable à une sécurisation des
déplacements piétons.

L’intégralité du rapport des commissaires enquêteurs est disponible en téléchargement (fichier zip)

Liens